• Le lendemain de l'annonce de Dumbledore comme quoi Rogue était renvoyé, tout Poudlard était en pleine euphorie. Rogue n'avait jamais été très apprécié des élèves, et même les Serpentard avaient du mal avec lui, ces derniers temps. Alors apprendre qu'il était renvoyé paraissait être la meilleure de toutes les nouvelles. Mais la plupart des élèves redoutaient d'apprendre qui serait leur nouveau professeur de potions. En une soirée, de nombreuses rumeurs s'étaient mises à circuler, et il était difficile de démêler le vrai du faux.

    Pendant ce temps, Harry, lui, ne s'intéressait que très peu aux potions. Eden avait tenu sa promesse et lui avait appris à jouer à Yandere Simulator, avec l'aide de Coralie, qui était en fait la plus grande experte en ce jeu que Poudlard ait connu. Et depuis qu'il avait commencé à apprendre les règles de base, le Survivant n'avait plus qu'un seul mot d'ordre.

    Buter.

    - Vous savez quoi, les filles ? lança-t-il alors qu'il était en train de commettre le plus superbe crime à l'arme blanche du monde, tuant chaque élève alors qu'il rentrait à peine dans la cour du collège du jeu. Je comprends enfin ce que ressentait Vol... PARDON ! hurla-t-il en sentant quelqu'un lui donner une violente frappe dans le dos. Ce que ressentait Vous-Savez-Qui quand il butait tout le monde. C'est une sensation très agréable, en fait.

    - Oui mais toi, tu tues des filles virtuelles qui veulent te voler ton mec virtuel, fit remarquer Coralie. Tu butes pas pour de vrai.

    - Ouais, renchérit Eden. En plus, ce sont de vraies Grocuconnasses, pas comme les gens que Tu-Sais-Qui a tués.

    - Ouais, c'est vrai. Mais il n'empêche. Je suis sûr qu'en vrai, c'est encore plus jouissif. MAIS ALLEZ YANDERE-CHAN, BUTE CETTE PUTE À TROIS COUETTES, VITE !

    - OUAIS, BUTE-LA CETTE CONNASSE ! hurla Coralie.

    - ATTENTION HARRY ! lança Eden sur le même ton. SENPAI ARRIVE ! METS-TOI EN MODE SUPER-HÉROS ET BOTTE-LUI LE CUL ! SI ON PEUT PAS L'AVOIR, AUTANT LE TUER !

    Bref. En quelques heures, Harry était devenu accro à ce jeu, et à ses yeux, plus rien n'était aussi jouissif que de tuer quelqu'un. Du moins, sur Yandere Simulator. Mais il mourait d'envier d'essayer en vrai.

    Le lendemain matin, au petit-déjeuner, Harry était en train de se demander QUI il pourrait bien tuer en premier (il songeait vaguement à Seamus Finnigan, le Gryffondor moche et bête qui, depuis quelques jours, sortait avec Lavande Brown, la Gryffondor moche et bête elle aussi) quand Draco arriva à toute allure dans la Grande Salle.

    - Je sais enfin qui sera notre nouveau prof de potions ! J'ai reçu un hibou de ma mère ce matin !

    - Tu le connais ? demanda Marine tout en imaginant des cosplays pour chats de Kyubey avec sa soeur.

    - Oui, je le connais. Regulus Black. Le cousin de ma mère au deuxième degré... Ou même pas... Je suis plus sûr. J'connais pas mon arbre généalogique par coeur.

    - Black ? s'exclama Ron. C'est pas le nom du criminel qui a été envoyé à Azkaban y'a dix ans pour avoir buté douze Moldus et un sorcier ?

    - Si, répondit Draco d'un ton évasif. Sirius Black. Si j'me plante pas, c'est son frère. Un vrai Gryffondor, ce Sirius. Même si je l'ai pas connu. Par chance, Regulus est un parfait Serpentard, alors ça ira mieux pour nous.

    - Il est plus sympa que Rogue ? demanda Eden. Je connais pas bien toutes ces familles.

    - Ouais, ça va, il est cool. Et plus agréable à regarder que Rogue. Enfib... Dans tous les cas, il prend soin de ses cheveux, au moins.

    - Bon alors ça devrait aller.

    - NON ! ÇA N'IRA CERTAINEMENT PAS ! hurla Harry.

    - Pourquoi ?

    - J'AI PAS RÉUSSI À TUER UN DES GARS, C'EST TROP NUUUUUUUUUUUL ! ET MAINTENANT J'VAIS ME FAIRE CHOPER PAR LA PROF, AVEC TOUS LES GENS QUE J'AI TUÉ !

    - Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il a, celui-là ? lança Théodore Nott. Faut l'exorciser, ce malade !

    - Mais nan, Théo, t'en fais pas. Harry est juste devenu accro à un jeu vidéo à cause d'Eden et de Coralie, expliqua Draco. Rien de grave.

    - Ah, OK.

    Quelques heures plus tard, le cours de potions commença. Dès qu'elle aperçut le professeur Black, Eden poussa un long soupir admiratif. En effet, le nouveau professeur de potions possédait un sourire assez charmeur, et Harry se devait de reconnaître qu'il était très beau, même si cela ne l'emballait pas de dire cela, avec ses cheveux noirs parfaitement coiffés et ses yeux gris qui ressemblaient tant à ceux de Draco.

    Après un petit message d'introduction assez impressionnant qui fit vite comprendre aux élèves qu'il était d'une compétente inouïe, il commença à faire l'appel. Lorsqu'il lut le nom de Harry, il marqua une petite pose. Harry déglutit.

    - Harry Potter... souffla-t-il avec une voix que certaines filles qualifieraient certainement de sexy. (en particulier Eden, qui semblait déjà avoir un faible pour lui) Qui l'eût cru ? Et bien, je suis honoré, Mr Potter.

    Quand il eut fini de faire l'appel, il demanda à tous les élèves de réaliser la dernière potion qu'ils avaient appris à faire, histoire de mesurer un peu le niveau.

    - Vous en êtes encore aux potions pour les furoncles ? Bon, je vois, le niveau est vraiment bas. Bon, faites-le et on verra bien.

    - Professeur ! hurla presque Hermione d'un ton de psychopathe. (Elle avait joué à YS ou quoi ?) JE SAIS FAIRE PLUS DE TRUCS QU'EUX ! JE SUIS DOUÉE ! DEMANDEZ-MOI CE QUE VOUS VOULEZ ET JE LE FERAI !!

    - OK, alors tu te fous à poil et tu danse la macarena sur la table, chuchota Eden en imitant la voix du professeur Black.

    - Bien vu, Eden. Je connais vos capacités, Miss Granger, et je pense qu'une potion d'Enflure serait plus à votre niveau.

    - Mais c'est une potion de deuxième année ! s'exclama Ron.

    - Je ne vous décevrai pas, promit Hermione avant de se mettre au travail.

    - Hey; moi aussi j'suis bonne en potions ! lança Eden. Ou du moins... C'est la seule matière qui m'intéresse. Vous pourriez pas me faire quelques petits cours particuliers ? Franchement, c'est une matière passionnante, sempai-- Professeur, pardon !

    Regulus sourit, amusé, et acquiesça d'un geste vif. Eden parût transportée pendant tout le cours.

    Cours, qui se passa bien. Très bien, même. Même Neville Londubat se sentait épaulé, et ça lui faisait visiblement du bien. Hermione avait enfin eu le plaisir d'étaler ses connaissances de Miss Parfaite qui se respecte, et Harry était encore en vie à la fin du cours, au lieu de la charpie habituelle que Rogue laissait sur son passage. Comme si sa beauté naturelle ne suffisait pas, il semblait évident que Black était un professeur réellement compétent, ce qui changeait de Rogue, en fin de compte. Tout allait au mieux.

    °  °  °

    Le temps passait à une vitesse de folie, et déjà, les vacances de Noël approchaient. La plupart des élèves, Draco, Eden, Coralie et Marine, dans le lot, s'apprêtaient à rentrer chez eux pour les vacances. La veille du départ, Eden paraissait surexcitée.

    - J'ai tellement hâte ! Ça me fait tellement bizarre d'être loin de ma famille pendant si longtemps... Enfin bien sûr ça n'aurait pas été le cas si seulement mon oncle avait laissé Chris - un autre de mes cousins, rajouta-t-elle à l'adresse de Harry - venir à Poudlard avec moi... Je comprends pas pourquoi il l'a envoyé en Amérique, c'est d'un ennui, les cours, là-bas ! J'vais lui en parler pendant toutes les vacances, d'ailleurs ! Il en chiera ses organes !

    - Eden, comment veux-tu qu'il arrive à chier ses...

    - Pour ça j'ai un plan. Mais tu verras bien.

    Hermione, Coralie et Marine, elles, avaient des projets plus simples, simplement de passer Noël en famille, tranquillement.

    Harry et les Weasley, eux, envisageaient simplement de rester à Poudlard. Harry n'avait pas d'autre solution (parce que sinon, il allait être accusé de meurtre, mais ça, Dumby l'ignorait), et comme Mr et Mrs Weasley avaient décidé d'aller voir l'un de leurs fils qui bossait à l'étranger. Et ouais, c'est comme ça, quand on a sept gosses dans une seule famille.

    Le jour même, néanmoins, il se passa quelque chose. Harry (à l'origine du projet), Marine (qui voulait voir Crockdur), Ron (Harry l'y avait obligé) et Coralie (venue parce que Ron venait) étaient allés voir Hagrid. Seulement voilà : le géant s'était, une fois de plus, nous dirait Draco, soûlé. Bien comme il faut. Si bien que lorsque Harry essaya de lui parler un peu, Hagrid ne s'en rendit pas compte, et se contenta de grogner dans son sommeil.

    - Chien... têtes... protéger... important... Dumbledore... Nicolas Flamel...

    - Nicolas Flamel.... Les gars. On tient l'info ultime, dit Harry, en mode Mission Impossible. On rentre à la base.

    - La base ? répéta Marine.

    - La salle commune de Serpentard. Faut bien qu'on le dise aux autres.

    Une heure plus tard, "les autres" étaient informés, et tout le monde en dehors de Harry et des Weasley, s'apprêtait à partir.

    - Vous n'aurez qu'à en profiter pour chercher quelque chose au sujet de Nicolas Flamel, suggéra Marine avant de sortir de l'enceinte de Poudlard avec les autres élèves.

    - Facile à dire, grogna Ron une fois qu'il fut seul avec Harry. C'est facile à dire pour elles... Elles, elles vont passer du bon temps ! Même Eden ! Elle peut se plaindre autant qu'elle veut, je suis sûr qu'elle va s'amuser comme une folle.

    - Au moins, je suis content de me dire que ce ne sera pas la même chose pour Hermione, dit Harry. Elle a bien dit qu'elle allait passer toutes ses vacances à étudier, non ?

    - Si... Sauf que pour elle, c'est AMUSANT ! Tu crois ça, toi ? Harry ?

    Sauf que voilà, Harry était déjà reparti jouer à Yandere Simulator en se filmant pour poster une vidéo sur Youtube. Et oui.

    Moralité, les enfants : le sang, c'est jouissif. Et Yandere Simulator aussi.


    Chapitre pourri et sérieux, la façon dont ils apprennent tout sur Nicolas Flamel est NAZE, mais je m'en fous, fallait que je finisse par le sortir.

     


    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique