• Depuis le coup du troll, Hermione était devenue amie avec les autres Serpentard, et se montrait beaucoup plus aimable, sans doute histoire de se faire bien voir d'Eden, qui ne la supportait toujours pas. Et pendant ce temps, le premier match de Quidditch de la saison approchait, bien trop vite, si bien que Harry ne s'en était même pas rendu compte. Le lendemain, les Serpentard allaient affronter les Gryffondor. Selon Wood, ces derniers avaient une excellente équipe, et il n'allait pas être facile de les battre. Mais malgré tout, il gardait bon espoir, tout particulièrement grâce à Harry, qui servirait de botte secrète à l'équipe. En dehors de certains Serpentard privilégiés, personne ne savait même quel serait son rôle dans l'équipe, et absolument personne à part l'équipe de Serpentard ne l'avait vu s'entraîner. Et d'après ce que Flint lui avait dit, Harry était vraiment doué. Ce dernier se sentait transporté de bonheur... Pour une fois qu'on lui disait qu'il était doué pour quelque chose ! C'était une vraie joie pour lui d'entendre ça, lui qui avait pendant dix ans toujours été maltraité et considéré comme inutile.

    Le soir, il tomba comme un masse sur son lit. La journée avait été longue, et il se sentait vraiment las. Si bien qu'il ne pensait même plus à toute son anxiété quand à l'idée qu'il allait jouer son premier match et... Et qu'il craignait que ce ne soit son dernier match. Eden, Oliver, Marcus et les jumeaux avaient sans doute voulu être sympa avec lui, et avaient peut-être même tenté de le rassurer, mais ça n'avait pas marché, et le lendemain matin, il ne avait l'impression de préférer les gens qui lui disaient qu'ils préparaient des mouchoirs pour le pleurer plutôt que ceux qui l'encourageaient. Surtout à l'heure du petit-déjeuner dans la Grande Salle. Eden, toujours entourée de Fred et George comme s'ils étaient une partie vitale d'elle-même, lui avait envoyé un petit mot plein de bons conseils, qui auraient même pu faire plaisir à Harry... Si seulement il n'avait pas lu le titre.

    Comment jouer au Quidditch sans mourir ?

    - Eden, c'est censé être drôle ?

    - Harry, regarde bien mon visage. Est-ce que j'ai l'air de rigoler ? Je suis d'un niveau de sérieux que tu n'imagines même pas. Même Percy Weasley n'est pas capable d'être aussi sérieux que moi à cet instant, et c'est parler.

    Si elle n'avait pas sorti toute cette tartine, Harry aurait été beaucoup plus stressé, mais à présent, il se sentait beaucoup plus calme. Il n'allait pas mourir, il en était persuadé. Tant mieux, d'ailleurs.

    En début d'après-midi, le temps était doux, le soleil brillait de mille feux, surtout pour la saison, et il y avait peu de nuages dans le ciel, mais tout ce beau temps inquiétait Wood.

    - On risque d'avoir le soleil dans les yeux, j'espère juste qu'on ne sera pas face au soleil !

    - Ça dépend de si Rogue s'en mêle ou pas, c'est tout, répondit Flint. Mais je suis prêt à parier que c'est les Gryffondor qui vont avoir du mal à défendre leurs buts ! Déjà qu'en règle générale, je les écrase ! Et si on a un problème, Fred n'aura qu'a leur balancer un Cognard dans le ventre.

    - Oui, mais il n'en n'est pas moins que leur attrapeur est excellent, rappela Sandra Warrington, une poursuiveuse aux teint mat.

    - Peut-être, mais Potter l'écrase à coup sûr ! s'exclama Flint, visiblement énervé. On va gagner, j'en suis sûr !

    - Tu as trop confiance en Potter !

    - Mais qu'est-ce que vous en savez ? Dubois et moi, on était là lorsqu'il s'entraînait, et vous pouvez demander à Fred et George si vous voulez des détails sur son premier vol, leur petite copine a du tout leur raconter !

    - C'EST PAS NOTRE PETITE COPINE ! lancèrent les jumeaux d'une voix.

    - BON, MAINTENANT ÇA SUFFIT, SI ON CONTINUE COMME ÇA LE MATCH SERA TERMINÉ ET NOUS ON SERA ENCORE ICI A GUEULER, ALORS PRESSEZ-VOUS UN PEU, ON VA JOUER ! hurla Wood.

    Toute l'équipe fit un petit "oui" apeuré, et les Serpentard entrèrent enfin sur le terrain. Oliver serra la main du capitaine de l'équipe de Gryffondor comme s'il s'agissait de ronciers ultra-piquants, et Harry regarda d'un oeil l'attrapeur de l'équipe. C'était un garçon aux cheveux bruns, qui avait la tête des gens qu'il ne faut surtout pas énerver si on voulait une chance de survivre. Malgré lui, Harry repensa au mot que lui avait envoyé Eden.

    Lorsque Madame Bibine prit place au milieu du terrain, elle regarda les équipes d'un air consterné.

    - J'attends un grand fair-play pour ce match ! De la part de vous tous !

    Bizarrement, elle s'adressait surtout aux Serpentard. Wood prit un petit air qui semblait vouloir dire "Nous, tricher ? Mais noooon, on n'y peut rien si Fred avait malencontreusement jeté un Cognard en plein dans la tête de l'attrapeur des Poufsouffle l'an dernier, m'dame !"

    Finalement, Madame Bibine se décida enfin à donner son coup de sifflet, et les quatorze joueurs s'envolèrent sur leurs balais. Harry se sentit soudain retrouver son élément naturel.

    - Le match commence ! lança le présentateur. Angelina Johnson, de Gryffondor, s'empare du Souafle ! Elle le lance à Alicia Spinnet, mais il est intercepté par Sandra Warrington, qui jouait déjà dans l'équipe l'an dernier. Cette fille est vraiment douée sur un balai, et même si je suis à Gryffondor, je reconnais qu'elle est très jolie !

    - Jordan ! s'exclama le professeur McGonagall. Vous êtes censé commenter le match, et pas l'apparence des joueuses !

    - Désolé, professeur. Bon, alors, Warrington passe à Marcus Flint, le vice-capitaine de l'équipe, qui se présente devant les buts. Il lance... Le gardien de Gryffondor, Jack Swann, s'apprête à l'arrêter... OH ! Il reçoit un Cognard envoyé par l'un des jumeaux Weasley, SERPENTARD MARQUE !

    Autant les Gryffondor, Serdaigle et Poufsouffle étaient outrés par le coup de George, (ils en avaient marre que Serpentard gagne tous les matches) autant les spectateurs de Serpentard étaient en liesse, et acclamaient Marcus comme il se doit.

    - Gryffondor reprend le Souafle ! Angelina passe à Katie Bell, qui passe à Alicia, qui arrive devant les buts, mais Wood arrête le Souafle, qui est récupéré par Sarah Montague ! Elle vole littéralement à travers le terrain, évite tous les Cognards et survole ses adversaires comme par magie, et se poste déjà devant les buts de Gryffondor. Elle s'apprête à lancer le Souafle ! Aouch ! Elle évite de très peu un Cognard, et perd le Souafle, qui est pris au vol par Angelina ! Elle passe à Alicia, qui lance le Souafle ! Wood s'apprête à tirer mais ! Ow, ça doit faire mal ! Thomas Morisson lui envoie un Cognard dans la tête ! GRYFFONDOR MARQUE !

    Par vengeance, Fred balança un bon gros Cognard bien énervé pile sur les bijoux de famille de Morisson. Harry avait bien envie d'éclater de rire, mais un petit éclat doré attira son attention. Le Vif d'Or ! Et par chance, l'attrapeur de Gryffondor ne l'avait pas remarqué, bien trop occupé à hurler contre Fred. Aussi, Harry ne perdit pas une seconde, fonçant aussitôt vers le Vif d'Or. Il était presque prêt à l'atteindre, quand soudain, il perdit le contrôle de son balai, qui s'envola aussi haut que possible, tentant de désarçonner Harry.

    ~ POV Hermione ~

    - Mais qu'est-ce qui lui arrive ? hurla Eden. MAIS REGARDEZ UN PEU SON BALAI !!

    - Je comprends pas ! s'exclama Ron. Y'a une minute, tout allait bien et on risquait même de gagner !

    - Mais qu'est-ce qui se passe ? lança Coralie. HARRY QU'EST CE QUE TU FOUS NOM DE...

    Tout ces hurlements juste à côté d'elle, c'était vraiment très agaçant. Hermione avait bien envie de les faire taire avec un sortilège, mais elle se retint à la dernière seconde, et opta pour le calme. Elle avait une idée sur la raison de la rébellion du balai de Harry, plus qu'à vérifier.

    - Draco, passe-moi tes jumelles, ordonna Hermione.

    - C'est des Multiplettes, pas des jumelles, espèce de... ! se vexa Draco comme si on l'avait insulté.

    - Je me fiche de savoir de quoi il s'agit, donne-les moi !

    Draco soupira mais obéit. Aussitôt, Hermione regarda vers les tribunes des professeurs.

    - J'en étais sûre ! C'est Rogue ! Il est en train de jeter un sort au balai de Harry, il faut que j'aille l'arrêter !

    - Alors fais vite parce que j'ai l'impression que Harry ne tiendra pas longtemps !

    - J'y vais !

    Elle sortit des tribunes précipitamment, et fonça vers celles des professeurs comme si sa propre vie en dépendait. Sauver Harry, sauver Harry, sauver Harry. Ces deux mots étaient ses mots d'ordre. Elle avait l'impression de courir au ralenti. Merlin, pourquoi n'était-elle toujours pas arrivée ? Finalement, sa course lui servit à quelque chose, et elle arriva sans trop savoir ce qu'elle faisait juste derrière Rogue, bousculant Quirrell au passage. Sachant enfin ce qu'il fallait qu'elle fasse pour créer une diversion suffisante, elle pointa sa baguette sur un pan de la robe de Rogue.

    - Incendio ! murmura-t-elle.

    Aussitôt, la robe du professeur s'enflamma. Hermione, contente de son travail, profita de quelques secondes pour voir l'état de panique dans lequel Rogue fut plongé, et vit que, du côté de Harry, tout allait bien. Le Nimbus 2000 avais cessé de voler en tous sens, et il s'était déjà redressé.

    ~ POV Harry ~

    Harry avait du mal à comprendre ce qu'il était arrivé avec son balai. Maintenant, c'était comme si ce n'était jamais arrivé. Inquiet du score de son équipe, il se tourna vers les scores. Gryffondor menait désormais, avec 50 points contre 10 pour Serpentard... Qu'est-ce était arrivé ? Oh, pourvu que le Vif d'Or réapparaisse vite, sinon la partie risquait de durer trop longtemps, et Harry commençait à fatiguer. Que ce Vif d'Or apparaisse, et vite !

    Par miracle, ses prières furent exaucées. Un petit éclat doré volait près des buts de Serpentard. Harry n'en n'était pas loin,  et se précipita aussi vite que son Nimbus 2000 le lui permettait, sur la petite balle volante. L'attrapeur de Gryffondor imita son geste.

    La foule poussait des hurlements que Harry n'entendait qu'à moitié à cause des sifflements du vent qui lui glaçait la peau jusqu'au sang. Il fallait qu'il attrape ce truc, tant pis s'il en mourait après (enfin à choisir, il préférait tout de même survivre au match), il réussirait à l'attraper avant ce maudit Gryffondor !

    Le Vif d'Or semblait prendre plaisir à descendre de plus en plus bas, si bien que les deux attrapeurs risquaient simplement de finir face contre terre. Le Gryffondor repris peu à peu de l'altitude, sans doute n'avait-il pas envie de s'écraser à terre. Le noble courage des Gryffondor est tombé bien bas ! Harry, lui, continuait de descendre, puis, voyant que le Vif d'Or se stabilisait, il redressa son balai. Il allait l'avoir ! Il y était presque ! Quand tout à coup, un Cognard fonça droit sur lui, et lui tomba sur le dos, si bien que Harry tomba de son balai.

    ~ POV Eden ~

    - Non... C'est pas vrai, ne me dit pas que... IL Y ÉTAIT PRESQUE, POURQUOI ? hurla Eden de toutes ses forces.

    - Attends, c'est pas fini ! s'exclama Draco. Il a pas l'air d'aller bien, on dirait qu'il est malade !

    Eden se tourna vers le terrain de Quidditch. En effet, Harry avait les deux mains posées sur son ventre, comme s'il allait recracher quelque chose... Ce qui arriva.

    Deux secondes plus tard, le Survivant tenait dans sa main un petit objet doré... Eden retint sa respiration un quart de seconde, avant de sauter de bonheur sur son banc en chantant le générique du premier film de Madoka Magica.

    - IL A ATTRAPÉ LE VIF D'OR ! cria-t-elle entre deux vers. HARRY A ATTRAPÉ LE VIF D'OR, C'EST LUI LE MEILLEUR !!

    Et, pour répondre à ses hurlements de joie, Harry leva le bras en l'air, tenant le Vif d'Or d'un air triomphant.

    ~ POV Harry ~

    Quelques heures après sa victoire, Harry avait encore du mal à y croire. Il avait gagné son premier match de Quidditch... Il s'en était tiré sans trop de soucis, finalement ! Malgré le coup du balai... Hermione lui avait tout raconté au sujet de Rogue. Harry n'avait pas vraiment été surpris, il savait depuis toujours que Rogue souhaitait sa mort.

    Comme tous les autres l'y attendaient, Harry se rendit à la cabane dans laquelle vivait Hagrid. En entrant, il fut accueilli par un énorme chien noir sur lequel Marine était en train de gagatiser (d'un autre côté, le chien était adorable, alors c'était normal), puis par un Hagrid vraiment... Enfin...

    Disons que c'était toujours Hagrid. Sauf qu'il portait des lunettes de soleil jaunes, une casquette noire qu'il avait mise sur le côté, un collier en or avec un dollar dessus, et son habituelle ceinture remplie de machins pour soigner les animaux magiques avait été troquée contre une ceinture flashy où il y avait écrit Thuglife. Oh, en définitif, ça lui allait plutôt pas trop mal, mais Harry dut tout de même se retenir d'éclater de rire.

    - Crockdur, viens-là ! Content de te voir, Harry ! Et bravo pour ton match !

    - Merci, répondit Harry.

    - On lui a dit pour Rogue, expliqua Coralie.

    - Yo man, le Severus Rogue c'est un vrai gogole, faut l'enfermer à double tour dans une bagnole remplie de pierres et la jeter dans l'océan pour le noyer.

    C'était bien la première fois que Hagrid insultait un professeur.

    - Je suis sûr que c'est un vampire, répéta Eden.

    - Faudrait que j'écrive un livre sur tes théories, tu sais, dit Coralie. Les 1001 théories d'Eden Turner. Il se vendrait très bien.

    - Comparées à celles de mon cousin, mes théories sont normales, tu sais.

    - T'as un cousin ? lança Harry.

    - Yep. Cole Turner. [Oui bon j'avoue, c'est à cause de Charmed qu'il s'appelle Cole, lui.] Il a déjà terminé ses études, et il envisage de bosser dans les services de loi au Ministère de la Magie, mais avec cette bande de salauds, je pense pas que ses méthodes seront très appréciées...

    - Pourquoi ? demanda Hermione. Rassure-moi, c'est quelqu'un de bien ?

    - Oui. Et justement... Il a un peu de mal avec les choses injustes.

    - Ouais, je me souviens de lui, dit Hagrid. À chaque fois qu'un élève emmerdait un autre plus jeune que lui, Cole s'interposait. Bon, j'avoue que les coups de poing étaient un peu abusifs, mais... C'est quand même un homme bien. Un grand homme, Cole Turner.

    La soirée s'éternisa un bon bout de temps. Après avoir discuté au sujet de la famille de chaque personne qui se trouvait dans la pièce, Hagrid se mit à chanter un superbe rap insultant Rogue, Binns, et autres. Ce qui rappela à Eden l'existence de son groupe anti Rogue...

    - 1506 personnes ! Je l'avais zappé... Mais maintenant, au moins, on est sûrs d'une chose : on va se débarrasser de Rogue, chantonna Eden.

    - Tes sûre que ça va marcher ?

    - Bah si ça marche pas, je prends mon avocat.

    - Je ne vois pas en quoi manger un avocat va t'aider, dit Harry. Ah, mince ! Tu parlais de ton cousin ?

    - Yep. Demain matin, je prends mon Iphone, et je montre le groupe à Dumbledore. Et adieu le Rogue !


     

    Je ne veux plus jamais décrire un match de Quidditch de toute ma vie. PLUS JAMAIS. Autant j'adore les lire, autant j'adore les regarder, mais autant je déteste les décrire... Bref, ce que je préfère dans ce chapitre, ça reste le look de Hagrid, basé sur Swagrid, bien sûr xD


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique