• Harry Potter et le Prince de sang impur

    OUH PUTAIN, j'avais pas d'idée de titre.

    Attention, romance, niaiserie et lemons dans presque tous les chapitres.

  • EDEN

    .   .   .

    Le Poudlard Express avait démarré depuis quelques minutes, prêt à nous emmener encore une fois à Poudlard. Tandis que j'étais une fois de plus perdue dans mes pensées, Chris me fixait d'un air suspicieux. Dès que je m'en rendis compte, je poussai un long soupir et me mis à le regarder de la même façon. Depuis le début des vacances, il était toujours comme ça. J'ignorais ce qu'il avait exactement. Je le soupçonnais vaguement de se douter de quelque chose par rapport à la promesse que j'avais faite à Vega à la fin de l'année (qui avait occupé mes pensées presque tous les jours), mais après tout, qu'aurait-il pu en savoir, hein ?

    - Bon, tu vas arrêter d'me regarder comme ça ? grogna-t-il au bout d'un moment.

    - Alors fais de même, répondis-je. Je sais pas ce que t'as, mais t'es hyper chiant, ces derniers temps. Qu'est-ce que t'as ?

    - J'te retourne la question. Tu te conduis bizarrement depuis les vacances. Enfin, j'veux dire... Plus bizarrement que d'habitude.

    - Désolée, ça, je pense pas que je puisse t'en parler...

    À cet instant, je vis Draco passer devant notre compartiment. Je me levai d'un bond.

    - Mais qu'est-ce que t'as ? Tu stalkes ce petit con de Malfoy, maintenant ?

    - C'est pas exactement ça... Mais si tu vois Sans, dis-lui que je suis "avec" Draco, OK ? Il pigera.

    - Mais ouais, c'est ça. T'as d'autres messages à faire passer, que je me transforme en hibou et que je puisse te pisser dessus lorsque je devrai t'apporter les réponses des autres ?

    Je lui répondis par un charmant "Je t'emmerde", et me mis à suivre discrètement Draco. J'entendis quelques bribes de conversation (il se trouvait dans un compartiment avec Astoria Greengrass, Pansy Parkinson, Blaise Zabini et quelques personnes que je ne reconnaissais pas), comme quoi il n'avait apparemment pas l'intention de rester à Poudlard pendant encore deux ans, que cette école était trop de la merde, bla, bla, bla, bref, rien qui ne me permettait d'avoir la moindre idée de quelle était la mission de ce petit [enculé] de Malfoy. Mais par contre, ma mission à moi était bien entamée... Génial.

    Au bout de quelques minutes, Draco ne racontant plus rien d'intéressant, et lassée de ses déboires comme quoi "Durmstrang c tro 1 meyeur ékol ke poodlar kwaaaaa", je décidais de retourner avec Chris. Il était toujours moins chiant. Je croisai alors Sans dans les couloirs.

    - Ah, t'étais là, dis-je. Rien d'intéressant concernant Eminem junior.

    - Bon alors viens, on rentre... En parlant de Draco, j'pense que tu devrais mettre Chris au courant de ce que tu fais, tu sais. 'fin j'veux dire, il me regardait comme si tu me trompais avec lui et que j'étais parfaitement au courant, et c'est un peu chiant.

    - D'accord, je lui dirais... Un peu plus tard. J'adore le voir à deux doigts de péter les plombs.

    - T'es tellement sadique...

    Nous fûmes alors bousculés par quelqu'un. Je regardai deux secondes la connasse fille qui venait de nous rentrer dedans (enfin, nous... Surtout Sans, sivouvoyéckeujveudirr).

    C'était la fille la plus flashy que j'avais vu de ma vie. Pire même que Musume Ronshaku. Bien pire. Car en plus, elle puait la Mary-Sue. Bien plus que moi, qui étais au moins foutue d'avoir un physique banal. Elle, on ne pouvait pas la rater, même si on le voulait.

    Elle avait de longs cheveux dégradés, de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, des yeux roses, un serre-tête avec des oreilles de chat sur la tête, un air niais et moé au possible, et les boobs les plus énormes que j'avais vus de toute ma vie, encore pires que Muja Kin... OK, j'arrête mes références à Yandere Simulator.

    - Oh, euh... Désolée-desu ! lança la fille.

    OK, une élève japonaise, de toute évidence. (J'aurais préféré que Ayano reste la seule...) Ou qui voulait avoir l'air toute kawaii et toussa. C'est possible aussi.

    - C'est rien, c'est rien, grognai-je en attrapant Sans par le bras et en l'entraînant avec moi jusqu'à notre compartiment.

    J'avais tout de même noté qu'elle n'avait fait que regarder Sans.

    Où sont ma hache, ma copie de Yandere Simulator et mon MP3, que je passe mes nerfs sur quelque chose ?

    *     *     *

    Comme l'année précédente, le Choixpeau partit un peu en live dans sa chanson et nous conseilla encore de restés soudés dans ces temps de troubles.

    - C'est facile pour lui, de dire ça, dit Ron. C'est un chapeau !

    - Où est Harry, au fait ? demanda soudain Hermione.

    - Aucune idée, répondis-je. Il doit encore être en train de traîner je sais pas où pour arriver en se faisant remarquer comme le crétin qu'il est...

    - Quand on parle du loup, lança Ginny. Il est là... Et encore couvert de sang. Harry, qu'est-ce qu'il s'est passé ?

    - J'ai eu une petite conversation avec Malfoy, répondit-il vaguement. Qu'est-ce que tu faisais là-bas, Eden ? me souffla-t-il.

    - Je vois pas de quoi tu parles, mentis-je. Et j'en ai rien à foutre, en fait.

    Je venais de remarquer que la loli de toute à l'heure (qui répondait au doux nom d'Arial. Arial, oui, comme la police. Rien à voir avec la petite sirène ou la lessive.) venait d'être répartie à Poufsouffle.

    ...Vous pensez que c'est trop tard pour que je vole un uniforme de Serpentard et que je fasse comme si tout était normal ?

    Quoique. Au vu de tous les cours en commun que les Serpentard et les Poufsouffle allaient avoir cette année encore et le fait que je passais déjà 90% de ma vie en dehors des cours dans la salle commune de Serpentard, c'était assez inutile.

    Mais quand-même.

    Que cette fille se permette de reluquer MON Sans, de me demander comment il s'appelait, etc, mais semblait n'en n'avoir rien à foutre qu'il était déjà pris, ÇA, ça m'énervait.

    L'année commence tellement bien...


    Wouh, c'est de la merde. Mais bon, voilà l'introduction au tome avec le plus de niaiserie et de cul que j'écrirai de toute ma vie, je pense ! //PAN//

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique